Bouddhiste.org

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Histoire du bouddhisme - page7

Envoyer Imprimer PDF

Diffusion du bouddhisme en Asie Centrale / Népal

Les populations népalaises d'origine tibétaines ont depuis le XIVe siècle adopté le bouddhisme Nyingmapa et Sakyapa. Depuis le Xe siècle, la population des Newars a élaboré une forme propre de bouddhisme, influencé par le mahâyâna et le vajrayâna. Les moines newars se marient et adoptent des responsabilités laïques. Ce bouddhisme fut une institution forte, mais faiblit de nos jours. Depuis l'invasion du Tibet par la Chine en 1959, de nombreux Tibétains sont réfugiés au Népal, notamment à Katmandou.

Au Tibet:

Le bouddhisme, introduit au Tibet en 747 par le maître indien Padmasambhava donnant naissance à l'école des Bonnets rouges. Prenant le pas sur les traditions chamaniques bon-po, le bouddhisme devient religion d'État à la fin du VIIIe siècle. Les monastères bouddhistes se développent. Les conquérants Mongols, déjà maîtres d'une partie de la Chine, obtiennent la suzeraineté sur le Tibet (XIIe siècle-XVIIe siècle). L'école des Bonnets jaunes (fondée par Tsongkhapa) accroît son influence. C'est en son sein que se constitue l'institution des Dalaï-lamas, chefs religieux et temporels du Tibet. Voir la liste des dalai-lama et les écoles du bouddhisme tibétain. Source principale de l'article: http://www.wikipedia.org

Article à compléter.

 

Vous êtes ici : Histoire du bouddhisme Histoire page 7