Bouddhiste.org

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les quatre nobles vérités

Envoyer Imprimer PDF

Les quatre nobles vérités, sur la voie de la sagesse.

Le Bouddha aura enseigné durant la majeure partie de sa vie, de façon constante. L’un des fondements de son enseignement s’appui sur les quatre nobles vérités (ou les quatre vérités fondamentales). La douleur, l’origine et les causes de cette douleur, la suppression de la douleur et enfin, le chemin à suivre pour y parvenir. La majeure partie de cet enseignement est reprise dans le célèbre discours du Bouddha, appelé la prédication de Bénarès. (lieu où il fut prononcé pour la première fois). Il s’agit aussi du plus ancien document de la littérature bouddhique. Il existe plusieurs versions appartenant au bouddhisme Theravada ou Mahayana mais elles ne diffèrent entre elles que de quelques détails sans grande importance.

Le texte original portant sur les quatre nobles vérités s’appui sur la doctrine du salut or le salut est l’affranchissement des misères de la vie, la délivrance de la douleur. Ce qui marque en particulier dans les paroles et les actes de Siddhârta Gautama est le sentiment profond de la souffrance universelle. Il apprend et constate que tout est souffrance ou cause de souffrance, elle s’attache à l’homme dès sa naissance et le poursuivra jusqu'à son dernier souffle, sous des formes divers et variées comme la maladie du corps, la tristesse de l’âme ou encore l’infirmité due à la vieillesse. Il considère aussi que les rares plaisirs et jouissances que la vie nous ménage sont loin d’apporter une réelle satisfaction à l’âme et seraient même au contraire une nouvelle source de souffrance par la satiété, le dégoût ou la déception qu’elles laissent après elles, soit par le désir suscité sans parvenir à la satisfaction.

Cette pensée que la souffrance naît du plaisir lui-même est un des thèmes essentiels de l’enseignement bouddhiste. La délivrance de la douleur, tel est le but ultime et suprême auquel l’homme doit aspirer. Le Bouddha enseigne aussi la doctrine des quatre nobles vérités sur la douleur, son existence, son origine, sa suppression et la voie qui mène à la délivrance.

Voici la vérité sublime sur la douleur. La naissance est la douleur, la vieillesse et la maladie sont douleur, la mort et l’union avec ceux qu’on n’aime pas sont douleur, la séparation d’avec ceux qu’on aime est encore la douleur.

Voici aussi la sublime vérité sur l’origine de la douleur. C’est la soif de l’existence, de la puissance, du plaisir. C’est la joie unie à l’attachement ou à la passion responsable du fait qu’on se livre à un plaisir et qu’on désire le prolonger. Voici la sublime vérité sur la suppression de la douleur. C’est l’extinction de la soif (d’existence, de plaisirs, de puissance) par l’anéantissement du désir, en le bannissant, en y renonçant, en ne lui laissant aucune place.

Voici la sublime vérité sur le chemin qui mène à l’abolition de la douleur. C’est le chemin sacré à huit branches, le noble sentier octuple qui se nomment : La volonté pure, la foi pure, la parole pure, l’action pure, les moyens d’existence purs, l’application pure, la mémoire pure, et enfin la méditation pure.

Vous êtes ici : Les quatre nobles vérités