Bouddhiste.org

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Histoire du bouddhisme

Envoyer Imprimer PDF

Le bouddhisme, qu'il s'agisse d'une religion, d'une philosophie ou d'une pratique centrée sur la méditation, fut fondé par Siddhârta Gautama. Il verra le jour aux environs de -556 et se diffusera plus largement deux siècles plus tard.

C'est une des plus anciennes religions, encore largement pratiquée de nos jours. S'étant développé en dehors de sa région d'origine, l'Inde du Nord-Est, il a touché à une époque ou à une autre la quasi totalité du continent asiatique, s'enrichissant d'éléments issus des cultures d'Asie centrale, d'Extrême-Orient, d'Asie du Sud-est, hellénistiques et himalayenne. Malgré des premiers contacts à l'époque du gréco bouddhisme, c'est au XIXe siècle que les milieux lettrés d'Europe ont commencé à s'y intéresser sérieusement. Au XXIe siècle, bien que la grande majorité des bouddhistes résident toujours en Asie, on en trouve sur tous les continents, qu'ils soient autochtones ou issus de l'émigration asiatique. Au fil du temps de nombreuses écoles sont apparues. Le bouddhisme actuel peut être divisé en trois grands courants : Theravada, Mahāyāna et Vajrayana.

Naissance du bouddhisme

Le bouddhisme fut fondé en Inde au Ve siècle avant J.-C. Siddharta Gautama a pour père le chef de Kapilavatsu. Il connaît d'abord la vie de palais avant de s'en éloigner afin de rechercher la solution à la souffrance. Le Bouddha fut influencé par les concepts de son époque. Il eut pour maître le brahmane Arada Kalama, mais ce qu'il apprit, à savoir maîtriser le septième dhyana, la sphère du néant ne lui sembla pas suffisant. Il se rendit à Rajagrha et prit comme second maître Udraka Ramaputra, qui lui enseigna le huitième dhyana, la sphère de ni perception ni non-perception. Là encore, le Bouddha estima ne pas avoir trouvé la voie vers le nirvana. Pendant six ans, il pratiqua les austérités avec cinq autres ascètes méditants. Il faillit mourir et décida de trouver une autre voie; ses amis pensèrent qu'il délaissait la pratique.
Le Bouddha atteignit cependant l'éveil et su convaincre les cinq méditants de son accomplissement, prononçant le premier Sutra. Par la suite, il parvint à convaincre de très nombreux adeptes qui rejoignirent le Sangha (la communauté). Le Bouddha n'a rien écrit lui-même, mais il énonça de très nombreux discours. Au moment de sa mort, son enseignement connaît déjà une grande popularité, et l'enterrement du Bouddha sera l'occasion d'un partage de reliques, contenues dans des Stupas.

Vous êtes ici : Histoire du bouddhisme